La domotique au service des séniors

A partir d’un certain âge, les personnes deviennent fragiles, les maladies s’installent et il devient presque impossible de vivre seul. Malgré leurs conditions, de plus en plus de séniors choisissent de continuer à vivre chez elles. Déjà adoptée par nombreux d’entre nous, la technologie la domotique et l’automatisation semblent être une solution incontournable pour aider au maintien à domicile des personnes âgées et pour leur garantir un environnement sein.

La domotique aide au maintien à domicile et favorise le confort

Grâce à la domotique, il est désormais possible de maintenir les personnes âgées à domicile, en leur garantissant un maximum de sécurité. Ce système permet, grâce à l’automatisation, la réalisation de nombreuses opérations du quotidien sans que l’usager n’ai à le faire lui-même. La fermeture et l’ouverture des volets ou des portes de la maison en fait partie.

Cette fonction peut être contrôlée grâce à une télécommande, mais peut également être paramétrée avec un détecteur de mouvement. On peut aussi compter le chauffage dans le lot puisqu’il existe aujourd’hui des détecteurs de présences ou de température ambiante connectés, qui déclenchent le chauffage et la monte suivant le besoin de l’habitant ou de la pièce où il se trouve.

La domotique assure la sécurité des personnes âgées

En effet, la sécurité est un paramètre important pour le maintien à domicile des seniors. Et la domotique est un moyen indispensable pour le leur assurer. Quand il s’agit de protéger les seniors contre d’éventuelles intrusions ou des malfaiteurs, la fonction est assurée par une armée de détecteurs, le plus souvent placés au niveau des ouvertures comme les portes, le portail et les fenêtres, le tout relié à une alarme connectée.

Ce type de système permet une détection rapide du malfaiteur, provoque sa fuite et prévient automatiquement les urgences ainsi que la police en cas de déclenchement. Des caméras peuvent également être installées devant le portail et dans les parties extérieures pour permettre à l’usager de surveiller sa propriété sans avoir à se déplacer. Dans ce type de cas l’habitant peut prévenir la police en cas de suspicion.

La domotique aide à la communication et permet une assistance rapide

La communication est également un des piliers d’un maintien à domicile réussi. Effectivement, pour s’épanouir tout le monde à besoin de communiquer régulièrement avec ses proches, et vice versa. Pour garantir une communication fluide, de nombreux objets connectés sont disponibles. On peut compter les tablettes, qui permettent aux personnes de se voir via des interfaces graphiques et de se parler malgré la distance.

Des caméras peuvent également être installées dans la propriété afin que les proches puissent toujours surveiller l’état de santé et les activités du sénior. La communication se fera ensuite soit pas téléphone, soit via un collier transmetteur d’alerte. Ce type de collier permet de recevoir des appels mais également d’accéder rapidement à un système de télé-assistance.

Certains dispositifs peuvent être reliés à un bracelet qui mesure les fonctions vitales et alerte les urgences ainsi que les proches en cas d’anormalités. Il faut noter que la famille peut également consulter les informations sur le bracelet de contrôle de chez lui sur son téléphone ou un ordinateur portable.

Bref, la domotique est un élément indispensable pour l’habitat des seniors puisqu’elle garantit efficacement les fonctions principales d’une maison, autrement dit le confort, la sécurité et la communication. Seulement accéder à la domotique n’est pas donné : l’installation du système et l’achat des différents objets connectés génèrent un coût assez élevé. Le financement fait donc partie des préoccupations premières qui peuvent décourager devant l’installation d’un tel système. Des moyens ou des aides financières sont-elles mises en place pour aider les seniors à adapter et équiper leurs maisons ?